LES SEIGNEURS DE COURNOYER

LES SEIGNEURS Frazer de Berry

JOHN FRASER DE BERRY

1850-1876

Le treizième seigneur de Cournoyer:

 

John Frazer de Berry

John Fraser de Berry, né le 25 novembre 1816 à Saint-Martin de l’île Jésus, fils du médecin Simon Fraser et de Marie Saumur, il est admis à la pratique du notariat le 27 septembre 1839. Il épouse à Québec, le 24 octobre 1842 sa cousine germaine Élisabeth Fraser, fille de Alexandre Fraser, seigneur de la Rivière-du-Loup et de Appoline Michaud.

Après avoir acquis la seigneurie de Cournoyer, monsieur Fraser laisse Terrebonne le 3 juin 1851 et vient habiter le manoir seigneurial de Saint-Marc. Il est nommé Conseiller législatif pour la division de Rougemont.

Délaissant son étude, il préfère s’occuper d’antiquités généalogico-domestiques, de chroniques, statistiques et de politique.

En 1876 sa santé décline rapidement. Il descend à Québec pour l’ouverture de la Chambre locale. Là, son mal prenant un caractère très grave, il fait ses adieux solennels à ses confrères en pleine assemblée; il est porté chez lui, le mercredi matin, et expire, deux heures après son arrivée, à l’âge de 59 ans, le 15 novembre 1876. Son corps est transporté à Montréal au printemps 1877. 

(Isidore Desnoyers, Georges Bellemare, album 1792-1992; AESH Desnoyers, Man. Cit.)

Ses funérailles sont chantées sept jours plus tard par son ami, l’ancien curé de Saint-Marc retiré à Saint-Charles, Joseph-Elie Lévêque, qui signe l’acte de sépulture en date du 22 novembre 1876.

C’est à cette époque, en 1854, que la Législature du Bas-Canada abolit les droits seigneuriaux de lots et ventes et les remplace par les rentes constituées.

ELIZABETH FRASER

1876-1879

Elizabeth Fraser devient la troisième seigneuresse de Cournoyer et la quatorzième de la liste. Elle cède ses rentes constituées  le 18 juin 1879 et se défait du manoir seigneurial en faveur pour Elmire Archambault qui le revend à Marc Édouard Ducharme le 8 octobre 1880. La construction ayant sans doute besoin d’une restauration majeure, son nouveau propriétaire le démolit vers 1891 et vend la pierre pour l'édification d'un remblai à Sorel.

La maison natale de Sir Georges-Étienne Cartier connait le même sort à la cette époque. (Communication orale recueillie de monsieur Gilles Senécal, le 6 février 1965) L’ex-seigneuresse Elizabeth Fraser se retire à Montréal où elle décède le 18 juillet 1901.

Jacques Hébert

 

Page suivante

Accueil Seigneurie

Accueil

 

Publication : mars 2004

Modification : mai 2016