ESSAI HISTORIQUE DE LA CORPORATION MUNICIPALE

DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU

LA COMMISSION SCOLAIRE :

Première partie : Période 1856-1950

Cette page ne contient pas l'historique de la commission scolaire de notre municipalité, mais bien ses relations avec le conseil municipal de sa localité. Jusqu'en 1950, j'ai retrouvé très peu de résolution concernant les relations entre la municipalité et la commission scolaire locale.

 

Lundi, le 6 octobre 1856 : On retrouve la première intervention du conseil municipal . La Commission scolaire s'adresse au conseil pour obtenir le rôle d'évaluation de la municipalité aux fins de taxes scolaires.

L'année suivante, les commissaires, ayant un besoin urgent de financements pour gérer adéquatement la Commission scolaire de St-Marc, s'adressent au conseil municipal pour obtenir le financement nécessaire.

 

Lundi, le 5 octobre 1857 : En conséquence le conseil décide de s'informer auprès de l'inspecteur des écoles, monsieur J.O.N. Archambault (suivant la publication du volume 1792-1992 de la paroisse de Saint-Marc-sur-Richelieu, J.O.N. Archambault a été le premier inspecteur des écoles de Saint-Marc « recherche Marthe Beaudry et Aline Moreau »)

 

La question est la suivante : les commissaires d'école peuvent-ils exiger que le conseil municipal leur paie la somme dont ils ont besoin pour administrer la commission scolaire et est-ce que les maîtres ou les instituteurs ont droit à la subvention du gouvernement?

 

Lundi. le 2 novembre 1857 : Lors d'une réunion tenue à 11 h, il est résolu sur division de suspendre la demande des commissaires d'école. Un conseiller a voté contre la motion.

 

Suivant cette motion, le secrétaire informe le conseil de la réponse qu'il a reçue du gouvernement. La réponse confirme que les commissaires sont en droit de retirer l'octroi du gouvernement et que le secrétaire est autorisé à procéder à la répartition et au prélèvement des deniers demandés par les commissaires. (On ne spécifie pas si l'octroi est versé à la municipalité ou à la commission scolaire et je présume que le secrétaire mentionné est celui de la municipalité)

 

4 septembre 1918 : Au nom de la commission scolaire, Monsieur A. Desmarais demande au conseil la permission de faire une traverse en face de l’école du village et de l’église. Cette traverse permettra aux élèves de l’école de traverser plus facilement le chemin de la première concession (rue Richelieu). Le conseil accepte la demande pourvu que le passage soit construit de manière qu’il soit au niveau du dit chemin.

 

Vu de la rivière Richelieu, en face de l'Église
L'école modèle, construite en 1871 par la Commission scolaire
Source : Publication 1792-1992 Saint-Marc-sur-Richelieu
(Photo datant vers 1920. Collection Agathe Comtois)

1907 à l'École modèle
Source : Publication 1792-1992 Saint-Marc-sur-Richelieu
(Photo provenant des archives de Cécile Dubuc, Dorval)


ACCUEIL SECTEURS

 

Publication 3 décembre 2009

Modification : novembre 2016